HomeServiceQuestions & réponses

Questions & réponses

  1. Auprès de qui les produits d'Elite peuvent-ils être obtenus ?
  2. Vendez-vous également des conditionnements pour la grande distribution (petits emballages) ?
  3. Les produits d'Elite contiennent-ils des allergènes ?
  4. Les vermicelles ou les chocolats blanchissent parfois un peu. À quoi cela est-il dû ?
  5. Le lait en poudre a durci alors que la date limite de conservation n'est pas encore dépassée. Comment est-ce possible ?
  6. Le miel n'est plus tout à fait liquide, il devient légèrement granuleux. À quoi cela est-il dû ?
  7. Quelle est la place des conditionnements individuels au sein d'une économie durable ?

 

Auprès de qui les produits d'Elite peuvent-ils être obtenus ?

Les produits d'Elite sont disponibles auprès de nombreux grossistes, de sociétés de torréfaction et de supermarchés de gros. Ces grossistes/sociétés de commerce de gros les redistribuent ensuite vers des restaurants d'entreprise, des hôpitaux, des résidences-services et toutes sortes d'établissements du secteur Horeca (entre autres).

Êtes-vous à la recherche de l'un de nos produits ? Merci de tout d'abord vous renseigner auprès de votre grossiste habituel. Si le produit en question n'est pas disponible chez votre grossiste, nous vous invitons à contacter notre service clients ou votre responsable commercial. Ils seront heureux de vous aider.

Vendez-vous également des conditionnements pour la grande distribution (petits emballages) ?

Elite est spécialisée dans le conditionnement individuel à l'attention de clients professionnels (de la restauration). Mais nous suivons également de près l'évolution du marché allant vers des unités de conditionnement toujours plus petites. Nous commercialisons donc désormais aussi des sticks de sucre et de lait en poudre en petites boites à l’intention des supermarchés par exemple.

Les produits d'Elite contiennent-ils des allergènes ?

Cela diffère en fonction du produit. Des informations détaillées concernant les allergènes et les ingrédients utilisés sont à la disposition du public dans notre base de données en ligne « PS in Foodservice ». Il suffit de sélectionner un produit dans le menu « Produits » pour trouver tous les renseignements souhaités.

Les vermicelles ou les chocolats blanchissent parfois un peu. À quoi cela est-il dû ?

 Le « blanchiment gras » des produits à base de chocolat (et plus particulièrement de chocolat noir) est un phénomène possible, par exemple après la période estivale (avec des températures et une humidité ambiante élevées, suivies d'un rafraîchissement). Les lipides (la matière grasse du chocolat) vont se cristalliser sous l'influence de forts écarts de température. Ils remontent alors à la surface où ils peuvent entraîner la création d'une pellicule blanche qui impacte l'aspect général du produit. Ce phénomène n'a par contre aucune conséquence sur la saveur ou l'odeur du chocolat.

Le lait en poudre a durci alors que la date limite de conservation n'est pas encore dépassée. Comment est-ce possible ?

L'une des caractéristiques des produits en poudre tels que le lait en poudre ou le sucre cristallisé, en poudre et/ou en morceaux est qu’ils attirent l'humidité de l'air. Ce phénomène est appelé hygroscopie. Associé à de forts écarts de température et/ou d'humidité de l'air, ce phénomène peut avoir un impact négatif sur les caractéristiques de fluidité du produit, voire le durcir totalement.

La fluidité est adéquate pendant et après le processus de production. Dans le cas contraire, il serait d'ailleurs impossible de conditionner les produits comme nous le faisons. Dans des conditions normales de stockage, le matériau d'emballage (papier enduit d'un film PE) offre une protection suffisante pour maintenir la fluidité du produit pendant toute la durée de conservation promise. Lors du transport et du stockage en entrepôt, les écarts de température sont consciemment limités et des lieux correctement isolés sont privilégiés. En d'autres termes, il est conseillé de toujours stocker le produit à température ambiante, et surtout pas ni trop chaud ni trop froid.

Afin de prévenir le durcissement du lait en poudre en conditionnements individuels par exemple, il est donc particulièrement important que les produits livrés par Elite restent stockés à température ambiante. Les écarts de température et d'humidité de l'air doivent être prévenus.

Le miel n'est plus tout à fait liquide, il devient légèrement granuleux. À quoi cela est-il dû ?

La cristallisation du miel est un phénomène courant et inhérent à la nature du produit du fait de son composant principal : le glucose. Ce phénomène peut être particulièrement rapide dans le cas de conditions de stockage à basse température (par exemple l'hiver, dans des entrepôts de stockage). La cristallisation peut avoir pour conséquence la création d'une couche dure de sucre à la surface du miel, entrainant une modification de sa couleur et de sa fluidité. Le produit retrouve automatiquement ses propriétés de fluidité dès l'instant qu'il se réchauffe (attention : jamais au micro-ondes, et jusqu'à 40 °C maximum). Le phénomène n'a aucun impact négatif sur la saveur ou le parfum du produit.

Quelle est la place des conditionnements individuels au sein d'une économie durable ?

L'utilisation de conditionnements individuels présente un certain nombre d'avantages importants et engendre des économies appréciables dans le cadre d'une économie durable. Du point de vue de l'hygiène, les conditionnements individuels limitent les risques de gaspillage. Les produits alimentaires présentés en coupelles ne peuvent être conservés à découvert que pendant une période de temps limitée, le contenu devant être remplacé régulièrement. Cela engendre de nombreux gaspillages, qui peuvent être évités grâce aux conditionnements individuels. Utiliser des coupelles de produits en vrac entraîne en outre une consommation d'énergie, d'eau et de détergent pour le nettoyage des récipients. Les conditionnements individuels limitent de plus le risque de gâchis du fait du dosage parfaitement calculé en fonction de l'utilisation du produit. Les risques de pertes, en renversant le produit par exemple ou en le laissant se détériorer, sont limitées.

 

 

Questions? Posez-les à notre Service Vente